Skip to content
Centre de référence des microangiopathies thrombotiques
Accessibilité
800x600 Résolution intermédiaire Plein écran Augmenter la taille des caractères Réduire la taille des caractères Taille des caractères par défaut
Bannière
Bannière
Accueil Le centre CNR-MAT Actualités Protéine ADAMTS13 recombinante (rADAMTS13) dans le PTT héréditaire

Protéine ADAMTS13 recombinante (rADAMTS13) dans le PTT héréditaire

PDFImprimerEmail
Écrit par Elise Corre
le 24 Février 2017
Une stratégie prometteuse
Le déficit sévère en ADAMTS13 étant à la base de la physiopathologie du PTT, la perspective d’un traitement de la maladie à base de protéine ADAMTS13 recombinante est une stratégie très intéressante. Au dernier congrès de la Société Américaine d’Hématologie (ASH), les résultats d’une étude de phase 1 évaluant le profil pharmacodynamique d’une protéine rADAMTS13 (BAX930) dans le PTT héréditaire ont été présentés.
Description de l'étude
Il s’agit d’une étude ouverte, prospective, multicentrique, d’escalade de dose.
15 patients inclus (âge médian 30 ans [16-41] ; 8 femmes et 7 hommes ; 12 recevaient du plasma prophylactique et 3 à la demande) ont reçu une injection unique de rADAMTS13 :
  • 5 U/kg (3 patients)
  • 20 U/kg (3 patients)
  • 40 U/kg (9 patients)
Les principaux résultats rapportés sont que l’injection a été bien tolérée (pas d’effets secondaires significatifs rapportés). Les multimères de facteur Willebrand de haut poids moléculaire ont diminué au cours des 24 premières heures suivant les injections de rADAMTS13 aux plus fortes doses (20 et 40 U/kg), et des produits de clivage des multimères de FW de haut poids moléculaire ont pu être détectés de manière dose-dépendante pour les 3 doses. De plus, une ascension des plaquettes et une diminution du taux de LDH a pu être observé au cours des premières 96 heures.
Cette première étude, très encourageante, a motivé la mise en place d’une étude de phase 3.
Mis à jour le 24 Février 2017